27.10.2014 — La Fondation

Festival Planche(s) Contact à Deauville

Pour la Fondation Louis Roederer, la vertu essentielle de Planche(s) Contact est la création. Certes, la qualité et le prestige des participants sont exceptionnels. Le jury présidé par Bettina Rheims. La direction artistique de Patrick Rémy. Les photographes invités, cette année : Sarah Moon, artiste si remarquable que, pour elle, nous devrions adapter à la Normandie le concept japonais de Trésor vivant; Rinko Kawauchi, photographe japonaise justement, sublime révélatrice de la beauté des détails du monde ;  Philippe Ramette, célèbre autant comme plasticien que pour son œuvre photographique ; Thierry Dreyfus ; Henry Roy ; Kristine Thiemann et enfin Tono Mejuto et Camille Picquot, lauréats du Prix de la Fondation Louis Roederer 2013.

Rien de tout cela ne serait possible sans la totale implication du Festival, Philippe Augier à sa tête, au service de la création. Ici, pas de rétrospective honorifique, pas de récupération d’exposition montée ailleurs, uniquement des œuvres originales, créées en résidence à Deauville, spécialement pour Planche(s) Contact, selon un engagement réel de chaque artiste.

C’est un contrat fort passé avec le public de la photographie contemporaine, assuré, en venant à Deauville, de ne découvrir que des œuvres originales et inspirées. Et pour la Fondation Louis Roederer, A la recherche de l’œuvre, c’est une joie de s’être associée dès l’origine et dans la durée à un aussi beau défi.

Michel Janneau
Secrétaire Général de la Fondation Louis Roederer